La fintech polonaise Zen se lance en France avec Mastercard et AXA

Les néobanques sur le marché français semblent se multiplier de jour en jour. Cette fois encore, un nouvel acteur se révèle au secteur bancaire français, cherchant à se créer une place de choix dans le milieu des fintechs. Contraction de finance et technologie, les fintechs s’aventurent à repenser et redynamiser l’offre bancaire actuelle. Zen, fintech polonaise, s’ouvre ce mois-ci au reste du marché européen. Leur site et application, aujourd’hui seulement traduits en anglais, se promettent pour le début d’année en français, afin d’en faciliter l’utilisation. Les clients peuvent toutefois d’ores et déjà se laisser tenter par un compte bancaire en ligne sur Zen. La fintech propose notamment plusieurs services qui la démarquent du lot.

Une nouvelle fintech sur le marché français, en partenariat avec Mastercard

En se lançant sur le secteur financier européen, Zen prend soin de signaler l’ensemble de ses avantages et de la sécurité qu’elle apporte à sa clientèle. La fintech estampille alors l’ensemble de ses communications de son partenariat avec Mastercard. La néobanque ne passe en effet pas par un BIN Sponsor, soit un émetteur externe allouant des cartes de paiement Mastercard ou Visa. Zen s’associe directement avec Mastercard pour proposer des cartes et les services à sa clientèle. Contrairement aux propositions de certains concurrents néobanques, la carte bancaire est gratuite avec Zen. Elle peut être virtuelle comme physique, pour un maximum de 5 et 2 cartes respectivement.

Les services de Zen se déclinent aujourd’hui en deux formules, la gamme Gold à 0,99€ par mois, et la Platinum, à 4,99€ par mois. La différence de prix tient généralement des quotas supérieurs proposés par la formule Platinum. Le client Zen profite par exemple de l’échange de devises en illimité avec la gamme Platinum quand une limite de 5000€ par mois est fixée pour les clients Gold. De même, l’usager effectue 10 virements internationaux gratuits en Platinum contre 1 en Gold — ils sont ensuite facturés 3€ chacun.

Les Zenefits, la particularité concurrentielle de la néobanque

Allant plus loin encore, la néobanque s’associe à l’assurance AXA, pour un service particulier lié à ses Zenefits. La fintech propose 4 services particuliers, qu’elle nomme Zenefits. Parmi eux, donc, celui en partenariat avec l’assurance française AXA qui assure un an supplémentaire de garantie sur tout électronique acheté avec la Mastercard Zen. La gamme Platinum garantit jusqu’à 5000€ d’assurance supplémentaire sur chaque carte quand l’offre Gold couvre jusqu’à 1500€.

En plus de cela, Zen offre une protection client pour tout achat effectué avec la Mastercard Zen grâce au Zenefit Zen Care. Pour une requête par mois sous l’offre Gold et en illimité avec l’offre Platinum, ce service permet de demander immédiatement depuis son application le remboursement d’un achat qui ne va pas. Frais cachés, arnaques, tant que le client peut justifier du vice, Zen assure prendre en charge toute la demande, allant jusqu’à contacter eux-même le vendeur, si besoin.

Les deux offres incluent jusqu’à 14% de cashback sur ses achats en ligne, selon les partenariats effectués avec les marques, encore en évolution. Les Zenefits se complètent avec la possibilité d’échanger sa monnaie en toutes devises, utile pour éviter les frais bancaires d’un pays à l’autre. L’ensemble des services de la fintech Zen est d’ores et déjà disponible en ligne. Le nouveau client profite même d’un premier mois offert, pour tester la néobanque Zen — elle reste toutefois sans engagement aucun, même après ces trente jours.

2 Commentaires
  1. WARNING !!!!!!
    THIS BANK ONLY STOLE CUSTOMERS, THEY BLOCK YOUR ACCOUNT WITHOUT ANY RAISON. THEY STOLE ME OVER 3800 EURO AND DON’T ANSWER BACK ( I SEND OVER 350 EMAIL ) I NEVER GET BACK NEWS FROM THEY

  2. ATTENTION A ZEN. COM !!!!!!!

    cette banque vous laisse créditer votre argent et après vous bloque votre compte sans raison et ne répond plus à aucun de vos emails.
    il mon volé 3800 euros et j’ai envoyé plus de 350 emails qui sont toujours sans réponse. je fais un recours collectif contre cette banque, si vos êtes dans le même cas que moi je vous laisse me contacter afin de les traduire en justice

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.