Helios lève 9 millions pour imposer la banque de demain

En seulement un an, Helios, la néobanque verte a conquis 7500 clients. Après une levée de fonds de 9 millions d’euros, la néobanque enrichit son offre avec un livret durable non rémunéré et escompte bien atteindre les 100 000 clients d’ici la fin 2023.

Helios: dépolluer la banque

Le message porté par Helios est clair: il faut dépolluer la banque. C’est dans cette optique que Maeva Courtois et Julia Ménayas ont fondé leur start-up Helios en 2020. Lancée en 2021, l’objectif de la néobanque est de fournir une solution bancaire non polluante à ses clients. La banque verte va encore plus loin en utilisant les fonds placés de ses clients pour soutenir des projets non pas polluants mais au contraire favorables à l’environnement. Adieu les investissements dans le charbon, l’agriculture intensive, les industries polluantes ou encore les énergies fossiles… Helios investit votre argent dans la transition écologique, les énergies renouvelables, la dépollution des océans ou l’agriculture durable.
Cette volonté de devenir une réelle alternative aux banques traditionnelles européenne a valu à Helios le soutien de 7500 clients.

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur cette néobanque verte et ses engagements en faveur de l’environnement, notre article sur le sujet saura vous éclairer.

Découvrir Helios

9 millions d’euros pour l’avenir de la banque en vert

Julia Ménayas, DG d’Helios, vient de boucler une levée de fonds de 9 millions d’euros auprès de Racine2 (fonds opéré par Serena et makesense), Raise Ventures et différents business angels. On retrouvera notamment le fondateur de Nickel: Hugues Le Bret et les dirigeants des start-up Swile, Meero ou encore Blissim.

Les fonds réunis lors de ce tour de table vont permettre à la néobanque d’accélérer son déploiement commercial mais aussi d’enrichir son offre. Bien sûr, cela commencera par le recrutements d’une vingtaine de nouveaux employés.
Côté services, Helios compte lancer son livret Avenir. Avec cette solution d’épargne non rémunérée, la start-up souhaite diversifier son offre pour approcher une catalogue bancaire complet. Bien sûr, toujours fidèle à ses valeurs, Helios utilisera cet argent dans des projets durables.

Après cette levée de fonds encourageante, Helios escompte bien devenir le nouveau modèle de la banque verte en Europe. Loin des modèles de banques traditionnelles et polluantes, la néobanque verte souhaite inverser la tendance et montrer l’exemple. Cependant, la start-up française n’est pas la seule néobanque à proposer des offres « vertes ». Se montrera-t-elle à la hauteur ? Quelle services lui permettront de se démarquer dans l’avenir ? Seules les années à venir nous l’apprendrons.

5/5 - (1 vote)
Jules Chardeau
Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NéoBanque
Logo
Shopping cart
->