Lancement prochain de stablecoin par VersaBank au Canada

Versabank

VersaBank est une banque en ligne canadienne, qui vient d’annoncer le lancement de stablecoin, le VCAD, d’ici quelques mois. C’est une cryptomonnaie qui va reposer sur le dollar canadien. Ce serait une première dans le monde financier. Une monnaie virtuelle qui représente une fiduciaire, ça n’a encore jamais été fait. C’est pourtant bien l’ambition de VersaBank. Ce projet devrait d’ailleurs voir le jour d’ici quelques mois si tout se passe bien.

Comment le stablecoin de Versabank va fonctionner ?

VersaBank n’est pas le seul acteur dans le développement du stablecoin. La banque en ligne canadienne a décidé de s’associer avec Stablecorp. C’est une entreprise commune entre 3iQ et Mavennet. 3iQ est le principal gestionnaire d’actif de crypto au Canada, tandis que Mavennet est le leader dans le développement blockchain, toujours au Canada. En ce qui concerne le processus d’émission des devises numériques, celles-ci vont être gérées directement par VersaVault, qui est une filiale de VersaBank.

Le stablecoin VCAD devrait donc être disponible autant pour les particuliers que pour les professionnels un peu plus tard dans l’année. C’est donc un projet bien engagé pour voir le jour d’ici très peu de temps. Il faut tout de même attendre que tout soit en place avant que ce soit officiellement lancé. Il est d’ailleurs notable que la cryptomonnaie peut être rachetée par de la devise canadienne sans souci. Ce qui va donc créer une source de dépôt low-cost pour VersaBank puisqu’il connaît une croissance record de prêts.

Le VCAD a tout de même de la concurrence sur le marché canadien. En effet, il y aurait d’autres stablecoin sur le marché. Coinsquare, plateforme d’échange de cryptomonnaie sur le territoire canadien, soutient plutôt le eCAD en ce moment. Le TrustToken est également présent avec le souhait de sortir 4 stablecoins : dollar australien, canadien, Hong Kong et l’euro.

Bientôt un stablecoin pour l’euro ?

VersaBank ne compte pas s’arrêter aux frontières canadiennes en ce qui concerne le stablecoin. En effet, la néobanque canadienne et Stablecorp seraient déjà en train de réfléchir à étendre cette technologie pour le dollar américain ainsi que l’euro. Rien n’est encore certain, puisque le projet n’a pas été réellement commencé. Il se pourrait tout de même que d’ici quelques années, la monnaie soit totalement dématérialisée. Les usagers intéressés doivent tout de même se montrer patients. Il faut d’abord que VersaBank constate si le VCAD rencontre un franc succès ou non. Pour le moment, les pays européens doivent se contenter des différentes banques en ligne proposée pour les particuliers ou les professionnels.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.