Un compte en banque bon pour la planète avec la néobanque Onlyone



Les banques françaises polluent. Leur empreinte carbone est énorme, jusqu’à quatre fois plus importante que celle de la France entière, selon un rapport Oxfam France. Cherchant à modérer cet effet négatif, la nouvelle banque en ligne Onlyone se place sur le marché français. En proposant un compte “à impact positif”, la néobanque invite à repenser les investissements et à s’engager écologiquement.

Le premier compte à impact carbone positif avec la néobanque Onlyone

BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE : quatre banques françaises placées dans le top 20 mondial. Quatre banques qui, surtout, investissent jusqu’à 70% de leur financements énergétiques dans les énergies fossiles. Onylone, à petit niveau, tente d’inverser la tendance. Kamel Naït-Outaleb, un des trois associés co-fondateurs de la néobanque, se dit motivé par sa conscience écologique et sociétale.

La proposition d’Onlyone est simple : l’argent des comptes n’est pas investi en bourse et ne participe donc pas à financer des organismes qui sont contraires aux principes moraux et écologiques des clients. L’investissement écologique de la banque en ligne va plus loin. La néobanque reverse 1€ par client et 10% des bénéfices annuels à des projets à impact positif sur l’empreinte carbone de la planète, tel qu’un projet de compensation carbone. Cela commence dès la pré-inscription du client, qui participe à planter un arbre pour un engagement écologique immédiat.

En plus des services bancaires classiques, la banque en ligne cherche à éduquer ses clients sur leur empreinte écologique. L’optique de la boîte est avant tout de guider le client à comprendre ses dépenses d’un point de vue écologique. Ainsi, le site mesure l’impact carbone des dépenses du client. Onlyone n’a toutefois pas encore accès au panier de l’utilisateur. L’algorithme de la banque en ligne peut toutefois estimer, pour chaque euro versé à son fournisseur d’énergie, une part de l’empreinte carbone du client.

Onlyone : une formule digitale lancée à l’automne

Avec un compte Onlyone, le client bénéficie des virements et prélèvements SEPA illimités, des services Apple Pay et Samsung Pay mais aussi d’une carte physique en PVC recyclé à 85% avec Mastercard. Pour rester fidèle aux engagements écologiques, le nombre de retrait est quant à lui limité. L’utilisateur peut ainsi retirer gratuitement deux fois par mois, quand tout retrait supplémentaire coûte 1,50€.

L’offre de l’alternative aux banques traditionnelles Onlyone se décline en deux forfaits, tous deux payants. Le client peut opter entre la formule Access, à 6€ mensuels, et une formule Premium, dont le tarif n’est pas encore connu. Cette deuxième formule inclut les paiements en devise gratuits et un pack famille, soit une possible offre financière groupée.

Les pré-inscriptions sur Onlyone sont en cours, la banque en ligne annonçant l’ouverture des comptes en octobre pour les premiers clients. Les services seront ensuite ouverts à tous au cours de l’automne. Si la banque en ligne propose à son ouverture de simples services bancaires, sous la surveillance de l’ACPR, Onlyone a pour objectif d’offrir des crédits ou comptes épargnes dans ses futurs développements.



Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.