De nouvelles néobanques pour jeunes avec Orange et La Banque Postale

Le marché de la banque en ligne pour adolescents n’est pas des plus denses. Outre les néobanques spécialisées, le marché a longtemps été mené par la proposition de Boursorama Banque. Deux nouveaux concurrents viennent rejoindre les offres de néobanques pour jeunes avec le lancement, dès ce lundi 16 novembre, d’offres familiales. Ma French Bank, néobanque de La Banque Postale, et Orange Bank, rejoignent ainsi le banc des offres pour adolescents. Elles complètent alors le marché, chargé des propositions de Nickel et Revolut, suiveurs de Boursorama Banque.

Orange Bank, l’offre familiale pour les parents déjà clients

La banque en ligne du groupe Orange reste dans les propositions classiques avec son offre familiale, disponible dès le 19 novembre sur le marché. Le pack famille du groupe s’aligne principalement sur l’offre de Boursorama Banque, mais présente un défaut essentiel : son prix. Contrairement au leader des néobanques en France, Orange Bank lance en effet son pack au prix de 12,99€ par mois. L’offre n’est valable que pour les clients de la banque, puisque ce pack donne accès à un compte adulte premium et l’opportunité de piloter le compte de ses enfants.

Accessible dès l’âge de 10 ans, le compte enfant de l’offre famille garantit les services habituels de contrôle parental mais plus de fonctionalités au quotidien que chez les concurrents. Le parent peut ainsi contrôler les dépenses et bloquer la carte au besoin. La carte, justement, est une Mastercard internationale à autorisation systématique. Grâce à cette dernière, l’enfant de 10 à 18 ans profite de retraits gratuits dans le monde entier, une exclusivité, ainsi que des paiements sur mobile et sur internet.

Ma French Bank concurrence les néobanques pour jeunes avec une offre sans conditions

Ma French Bank, la néobanque de La Banque Postale, se lance sur le marché la même semaine que son concurrent, avec un compte jeune disponible dès ce lundi 16 novembre. Contrairement à son concurrent, toutefois, pas besoin d’être client chez Ma French Bank pour créer un compte en ligne à son enfant. L’offre 100% digitale et sécurisée, nommée WeStart, peut être souscrite en ligne ainsi que depuis 3000 bureaux de poste en France. Tous les services sont inclus pour la somme de 2€ par mois.

La banque en ligne cible d’ordinaire les millenials. Elle s’oriente cette fois-ci vers les 12-17 ans avec son offre pour jeunes. L’enfant profite alors d’un compte en banque avec un suivi en temps réel du solde et des opérations, et garanti sans découvert, pour limiter les frayeurs. L’offre inclut une carte VISA internationale, qui permet au jeune client d’effectuer des paiements et des retraits en France comme à l’étranger, selon des paliers déterminés par le parent. L’accès au compte, comme la plupart des néobanques en ligne, se fait depuis une application. Celle-ci se décline différemment pour les parents et pour le jeune, qui profitent chacun des services nécessaires pour gérer efficacement le compte.

Des néobanques en pleine diversification

Cette offre jeune est un premier pas pour Ma French Bank, qui cherche à développer et étendre ses activités. La néobanque de La Banque Postale se met notamment en partenariat avec l’assurtech Lovys, pour proposer d’ici la fin d’année des offres d’assurance en ligne. Orange Bank n’est pas en reste, prévoyant de se recapitaliser début 2021, pour lancer de nouveaux systèmes sur le marché. Parmi eux, un partenariat avec Telco pour des crédits d’achats virtuels.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.