Quel avenir pour les clients de Revolut suite au Brexit ?

Revolut contacte sa clientèle à renfort de mails aux titres intrigants. “Informations importantes concernant votre passage sous notre licence européenne”, écrivent-ils dans un message envoyé à l’ensemble de leurs clients français. En cause ? Le Brexit, prévu pour fin décembre 2020, qui change de nombreuses choses au fonctionnement de certaines entreprises. Les banques en ligne, à l’instar de Revolut, n’en sont pas exemptes.

Un transfert vers la Lituanie, soit un nouvel IBAN à déclarer

Si Revolut a contacté ses clients français, c’est pour les informer des transfers en cours au sein de la banque en ligne. Cette dernière est en train de basculer ses comptes domiciliés au Royaume-Uni vers un autre établissement, situé en Lituanie. L’idée derrière ce transfert est de conserver les avantages européens donnés aux clients, qu’ils perdraient autrement. Le pays britannique s’apprête en effet à quitter l’Union Européenne, dès le 31 décembre de cette année.

Ce changement n’aura d’impact que sur les IBAN des clients. À ce jour, la clientèle de Revolut recevait un IBAN sous licence britannique. Le transfert s’établit vers une licence lituatienne, soit dans le cadre européen. Ainsi, les IBAN ne commenceront plus par les initiales “GB” mais bien par “LT”. Les nouveaux clients Révolut, soit ceux ayant rejoint cette banque en ligne parmi celles sur le marché après le 9 octobre, sont d’ores et déjà basculé sur la licence lituanienne et n’ont aucune démarche à prévoir

Quel impact sur le quotidien des clients de la banque en ligne ?

Si les effets du transferts semblent limités, il est toutefois nécessaire d’être attentif à certaines démarches précises. Ce changement doit par exemple impérativement être signalé à ses bénéficiaires, pour que les paiements et abonnement s’effectuent sans soucis. Le client Revolut est contacté avec son nouvel IBAN entre début octobre et fin décembre et peut ensuite partager ce nouvel identifiant bancaire. Il ne tient alors qu’à lui de communiquer ce dernier avec son employeur, notamment, et tout autre service prélevant de l’argent depuis son compte en ligne.

L’IBAN que possédait le client Revolut reste valide six mois après la fin décembre, soit jusqu’au 30 juin 2021. Cela peut éviter aux clients de perdre de l’argent, s’ils devaient avoir oublié de transmettre leur nouvel IBAN à temps. Revolut précise toutefois que cette démarche n’est pas à privilégier, car des frais peuvent s’appliquer à tout paiement effectué vers cet IBAN. En cause, les possibles frais que peuvent déduire certaines banques à des paiements britanniques, puisque hors de l’Union Européenne. À terme, la néobanque espère pouvoir proposer un IBAN français à sa clientèle. Les procédures pour une filiale en France sont en cours, et permettrait d’éviter tout autre soucis de transfert lié à l’Union Européenne.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.