Quelle banque en ligne/néo banque pour une start-up ?

Start-up


De plus en plus de jeunes ou d’adultes trouvent nettement plus avantageux de créer leur propre entreprise que de postuler dans une entreprise. Malgré tout, il n’en est pas moins laborieux de fonder une entreprise et encore moins de trouver une banque adéquate qui propose une assistance dédiée.

Cela est essentiellement dû à la quantité non négligeable d’étapes nécessaires pour pouvoir mettre sur pied financièrement, juridiquement et physiquement une start-up, et cela quel que soit sa taille et son domaine d’activité.

De ce fait, voici quelques conseils qui vous permettront d’y voir plus clair quant aux différentes démarches indispensables à la création de votre start-up, au choix de la banque où sera domicilier votre capital social et enfin quant à la création d’un compte en banque en ligne.

Se lancer dans la création d’une start-up

Une « start-up » est une entreprise en pleine construction ou à peine arrivée sur le marché. De ce fait, cette entreprise nécessite plus ou moins quelques ajustements supplémentaires, quelques aides au niveau juridique ou une assistance d’ordre financière.

L’enjeu étant que la start-up puisse tenir sur le long terme, et par la même occasion engranger des bénéfices, il est donc primordial de suivre certaines règles. La première concerne l’idée qui est à l’origine même de l’entreprise : l’idée est la raison d’être de celle-ci. Les entreprises qui ont su conquérir le monde sont celles qui ont répondues à un besoin ou ont su créer ce besoin auprès d’une clientèle ciblée ou d’un public plus large.

Si l’idée, le produit ou le service de votre entreprise va clairement dans ce sens, vous pourrez passer à la seconde règle à respecter. Si ce n’est pas le cas, vous devrez repenser entièrement ou partiellement l’idée qui anime votre entreprise. Pour ce faire, vous aurez la tâche de créer un prototype de votre produit ou de tester votre service sur le court terme. Grâce à ce test ou à ce prototype, vous serez à même d’effectuer les ajustements si le besoin s’en fait ressentir ou de repenser entièrement l’idée de base.

La seconde règle consiste à créer un capital social, c’est-à-dire à collecter des fonds pour mettre en place l’entreprise et la faire tourner sur le long terme. Vous avez le choix entre investir vos propres fonds et économies, faire appel à un établissement de créance ou réunir des associés. Ce capital devra être déposé auprès d’une banque de votre choix.

Une fois le capital social créé, vous entamerez la troisième étape dans laquelle vous aurez à choisir le statut juridique qui régira votre entreprise. Sans cela votre entreprise sera déclarée informelle et vous ne pourrez pas bénéficier de certains avantages comme la protection sociale de vos employés, avoir accès à une assurance et bien d’autres encore.

La dernière étape consiste à se faire connaître du grand public. En exploitant au maximum les réseaux sociaux, vous toucherez un très large public et vous pourrez également entretenir régulièrement le contact avec vos clients.

Comment choisir le statut de son entreprise ?

Le choix du statut juridique de son entreprise est essentiel pour son développement sur le long terme. Il faut cependant bien prendre conscience qu’il y a plusieurs statuts et que chacun répond à des besoins spécifiques à chaque entreprise. Il n’est pas rare de voir des entreprises travaillant dans un même secteur d’activité mais ayant des statuts juridiques différents. On peut citer par exemple une entreprise SARL (Société À Responsabilité Limitée), EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), Auto-Entreprise ou une SAS (Société par Actions Simplifiées).

Pour bien choisir, il faut prendre en compte la taille et le domaine d’activité de l’entreprise, le nombre de dirigeants/associés ayant contribué à la création du capital social, le régime fiscal, le régime social souhaité par les dirigeants et pour finir la protection du patrimoine des associés.

Banque classique ou banque en ligne/néo banque pour son entreprise ?

En ce qui concerne le dépôt du capital social ainsi que la création des comptes au nom du ou des dirigeants d’une entreprise, il faut une fois encore faire un choix. Si jadis les entreprises n’avaient pour seule option que de déposer leur capital social au sein des banques classiques, il n’en est rien actuellement.

En effet, il existe des banques en ligne qui gèrent les comptes en banque des dirigeants ainsi que la création de leur capital social. Ces établissements en ligne effectuent toutes les transactions sur internet et proposent une nouvelle manière de gérer l’argent d’une entreprise : zéro paperasse, sécurisé, rapide et disponible à tout instant.

Cependant, puisque les transactions se font uniquement en ligne, les personnes ayant accès au compte devront avoir de bonnes bases en informatique et en nouvelles technologies. Enfin, il est à noter qu’il y a une nette différence entre les banques en ligne et les néo banques.

Les premières proposent en général les mêmes services que les banques classiques tandis que les secondes sont des établissements de paiement et offrent le service minimum nécessaire comme la gestion du compte courant ainsi que la délivrance d’une carte bancaire.

Comparatif banques en ligne pour une start-up en 2019

 NéoBanquePour qui ? Clients (en France)TarifsNoteEn savoir plus
qontoSAS, SASU, SARL, EURL, Auto-Entrepreneur, professions libérales+ 40.000● 9€/mois (Freelance)
● 29€/mois (Petite entreprise)
● 99€/mois (Premium)
● 299€/mois (Corporate)
9/10
Voir l'offre

Avis Qonto
manager one avisSAS, SASU, SARL, EURL, professions libéralesNC● 29.99€/mois 8/10
Voir l'offre

Avis Manager One
SASU, EURL, Auto-Entrepreneur+ 30.000● 4.90€/mois (Freelance)
● 7.90€/mois (Entrepreneurs)
8/10
Voir l'offre

Avis Shine

Depuis quelques années, les banques en ligne affluent sur internet et plusieurs proposent des offres adaptées aux jeunes entreprises. En général, les banques en lignes proposent des offres complètes comprenant une carte bancaire gratuite, une autre carte bancaire virtuelle en cas de perte, de vol ou d’usure de la carte physique et tout cela sans aucun frais de tenue de compte. En outre, les banques en ligne proposent des services de paiement à l’étranger (hors zone Euro), des assurances ou encore la possibilité d’ouvrir un compte épargne. De ce fait, effectuer un petit comparatif rapide de ces offres est vivement conseillé.

Pour commencer, vous devrez vérifier si l’établissement où vous souhaitez souscrire exige ou non un revenu minimum. Ensuite, vérifiez si ce dernier exige également un premier versement minimum ou un versement minimum mensuel, et si oui quel est le montant.

Enfin, vérifiez toutes les offres proposées par chacune des banques en ligne, ainsi que les différentes conditions et tarifs qui y sont affiliées. Et si vous êtes encore dans le flou, vous pouvez opter pour les banques en ligne vous offrant des bonus et des offres de bienvenue.

Qonto

qonto

qonto

Qonto (avis ici) est une des néo banques les plus populaires du moment. Le grand plus réside également dans le fait que le compte Qonto ne nécessite ni frais de tenue de compte ni versement minimum, et aucun frais supplémentaire n’est demandé sur les transactions en zone euro. C’est donc la néobanque idéale pour les start-up ainsi que les professionnels indépendants et travailleurs en libéral, et cela quel que soit la taille des entreprises. Qonto vous propose une expérience de gestion agréable et fluide de votre compte courant pro grâce à son application mobile et à son espace client personnalisé. Le tarif est de 9€/mois pour un compte destiné aux auto-entrepreneurs et à partir de 29€ pour une entreprise.

Enfin, Qonto vous accompagne dans la création de votre entreprise et le dépôt de votre capital social. Vous bénéficiez aussi d’une assistance dans le choix du statut juridique de votre start-up.

Découvrir l’offre Qonto

Manager One

manager one

manager one avisManager One est sans aucun doute la banque en ligne qui monte en puissance sur le marché des néo banques pour les start tup. Offrant une expérience simple et fluide, l’espace client de Manager One présente une interface ergonomique et sobre, facile à prendre en main.

Manager One propose des fonctionnalités ainsi que des services adaptés aux différents besoins des entrepreneurs et des professionnels en freelance. Parmi les points forts de Manager One, on peut notamment citer le faitde permettre aux utilisateurs d’effectuer des paiements et des retraits en illimités dans la zone euro, idéal pour les entreprises qui souhaitent conquérir le marché européen. Le tout disponible pour 29, 99€ seulement par mois.

Découvrir l’offre Manager One

HSBC PRO

hsbc pro

hsbcHSBC PRO est la banque en ligne qui offre le plus de services. HSBC vous propose notamment des conseils prodigués par des experts, un suivi durant vos déplacements à l’international et un service clientèle disponible du lundi au vendredi de 8h00 à 22h00, et le samedi de 9h00 à 17h30. Avec le compte pour Professionnels de HSBC, vous pourrez gérer au quotidien sereinement votre compte grâce à l’application mobile.

Et en bonus, 80€ seront offerts pour l’ouverture de votre compte et 100€ de bons d’achats dès lors que vous aurez effectué 3 transactions sur votre compte bancaire en ligne HSBC.

Découvrir l’offre HSBC PRO

Shine

shine pro

Shine (avis ici) est une banque en ligne dédiée aux professionnels indépendants. Dès l’ouverture de votre compte, votre start-up disposera d’un RIB français et des prélèvements SEPA. Vous aurez, par ailleurs, une carte bancaire MasterCard Business et bénéficierez également de l’assistance d’experts en cas de soucis. L’application gratuite Shine est facile à prendre en mains et vous propose une interface agréable et une gestion fluide de votre compte bancaire. Quel que soit votre statut, les tarifs proposés par Shine sont très attractifs pour tous les entrepreneurs. Enfin, l’ouverture de votre compte en banque Shine se fera en moins de 48h.

Découvrir l’offre Shine

Conclusion

Créer une start-up est en somme une tâche ardue qui s’effectue sur une période durant laquelle plusieurs ajustements peuvent s’imposer. Pour que chaque instant soit utilisé pour la productivité de l’entreprise, il est primordial de s’accompagner d’un établissement bancaire qui réponde clairement à ses besoins, qui propose les offres adaptées et enfin qui soit un véritable partenaire durant les étapes de création de l’entreprise. Les banques en ligne/néo banques représentent ainsi l’alternative idéale pour les jeunes entrepreneurs et les start-up.